Nos enfants sont fichés

Nos enfants sont fichés    



La biométrie a déjà fait une entrée dans la vie scolaire click par le contrôle des enfants pour la cantine, le code barre pour l'appel click , à présent la constitution du fichier «base élève» click

Ce dispositif jumelé à la loi de prévention de la délinquance de 2007, permettant le partage des fichiers entre maires, professionnels de santé, policiers, magistrats... click, le fichier «base élève» institutionnalise le fichage de nos enfants.

Le ministère vante l'intérêt d'un tel outil, minimise l'objectif réel, le préfet de la haute Garonne (en PDF) click n'hésite pas à désinformer au sujet de la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés)  en lui attribuant un contrôle du fichier, alors que depuis la loi d'août 2004 ce type de projet n'est plus soumis  à l'avis préalable de la CNIL click
Tout comme la ligue des droits de l'homme click, le corps enseignant click, les parents click,  dénoncent ce fichage dès le plus jeune âge qui entraîne la mise en danger des libertés publiques.
Des langues s'étaient déliées, un ex-policier click témoigne des manipulations des statistiques et  on peut aisément craindre l'utilisation des données privées des enfants à mauvais escient.

La constitution de fichiers se généralise, se globalise tout comme la mondialisation. La technologie permet de mettre en fiche chaque individu, les recoupements de fichiers sont de plus en plus simples à réaliser. 
Pour information, un réseau de banques de données biomédicales va être créé par l'Europe click. Aux États Unis, le FBI souhaite créer une gigantesque base de données biométriques click.
Une surveillance généralisée, banalisée dès l'enfance par les ordinateurs, la téléphonie mobile, le GPS, la biométrie, et maintenant le fichier «base élève». La boucle est bouclée.
 
Je vous invite à écouter une conférence de l'historien Maurice Rajsfus, président de l'Observatoire des libertés publiques ; son intervention en université populaire, la bande du 11/03/08 en téléchargement ici click.
 

Le respect de la vie privée de nos enfants remise en question.
Une pétition nationale élaborée pour la suppression de ce fichier.

Nos enfants sont fichés, ne nous en fichons pas!
Refusons le fichier «base élève» click.


 Mag, alias ecotone    Pour les Coulisses de Demain



Pour continuer la discussion, 

rendez-vous dans  «Libre Discussion dans Les Coulisses»  click



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site