Forêts varoises


Le Var,

un des départements Français les plus boisés, l'aspect des forêts Varoises est pourtant désolant. Ainsi, à l'heure où le réchauffement climatique est avéré, tout comme la question du manque d'eau, des

 

 

spécialistes nous affirment que les forêts françaises sont en bonne santé, oui, mais combien de temps le resteront-elles, et dans quelle proportion. Dans le Var, le spectacle des végétaux est à son premier acte.

 

Pour une superficie de 5 992km2 (http://www.var-passion.com/

et 

http://www.var.cci.fr/entreprise/economie/accueil.asp?idrub=86 ) dont prés de 3260 km2 (54,4%) concernent des territoires boisés, entre le soleil estival brûlant et les pluies de moins en moins fréquentes, cet environnement si accueillant devient la proie des flammes pour une partie, ou présente un aspect automnal avancé d'au moins 2 moins.


En effet, on constate dans les forêts la déshydratation des végétaux, fanaison précoce, voir la mort de certains spécimens.

 


 

Les lauriers thyms, les jeunes comme les adultes, sont « pleureurs ». Ces photos ci-dessous et ci-contre montrent à quel point ces arbustes indigènes de la région, très résistants, malgré tout, subissent le manque d'eau.

 















 


Photo ci-contre : son aspect en état normal sur site naturel.

 

Le port des feuilles est redressé, l'arbuste, ici, n'a pas souffert du manque d'eau.



 

 

                       

 

Les bruyères, au premier plan, jaunâtres ou rousses pour certaines, montrent des signes de mort prochaine.


 

 

Ici, les bruyères, (les touffes vertes au second plan) ont bénéficié de plus d'hydratation et ne présentent pas les signes de brûlures, peut-être prépareront-elles les bourgeons floraux pour la fin de l'automne.

En revanche, les cistes au premier plan sont déshydratées, tout comme certains chênes, en arrière plan, proches de la mort.



              

 

Au premier plan, les cistes, belles indigènes de Provence, toutes fanées, mourantes. En arrière plan des bruyères brûlées par le soleil ; au dessus, tout un groupe de chênes presque morts. De plus en plus, ce spectacle de chênes se généralise.

         


 

Comme ici, la forêt de chênes, en ce début d'automne a revêtu les couleurs de feuilles mortes, avec 2 mois d'avance, certains ont de feuilles jaunes à tâches noires ou marrons, signe de mauvaise santé, ou de mort prématurée. 

                                   

 

Ce beau dégradé de couleur n'a rien de normal, les érables de Montpellier, depuis déjà l'été, les végétaux avaient rougi.

        

 

Certains de ces congénères (érables de Montpellier) un peu plus chanceux sont toujours verts, vraisemblablement ceux-là passeront la saison. Au printemps prochain, ils seront encore sur pied.

 

 

 

 

Cet arbuste, parmi les envahissantes les plus résistantes, sont à un stade végétatif avec 3 mois d'avance.

 

Ses graines arrivent fin novembre, depuis août ils sont décorés de ses belles pastilles !

          

 

Photos prises en septembre 2007


Au milieu de cette désolation, un paradoxe : les golfs bénéficient d'une générosité aquatique significative

Le Sud et le soleil,


une coexistence ancienne, et réussie. Pourtant depuis quelques années, le Var subit des températures plus élevées, des pluies moins fréquentes, des pénuries d'eau, particulièrement depuis la canicule de 2003. Les rivières souffrent aussi, cette 




année l'Argens s'est asséché à certains endroits, les réserves d'eau diminuent, les forêts donnent des signes de déshydratation avancée.

Les restrictions d'eau, préfectorales, sont déclarées chaque été, parfois plutôt, au 





printemps, voir en février. Dans le même temps, les golfs sont entretenus par des arrosages quotidiens dès février. Si bien que le vert de ces zones en devient impudique.

 

Mag. alias ecotone

Pour continuer la discussion dans Libre Discussion
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×